La température idéale selon les pièces de la maison

La température idéale est le fruit d’un jugement purement subjectif. Il n’y a qu’à voir l’open space Sowee pour le constater. Les uns (à manches courtes) demandent à ouvrir grand la fenêtre tandis que les autres (trois pulls sur le dos) essaient de se réchauffer entre deux tasses de thé. Une grande disparité quant au ressenti de la température intérieure ! Pourtant, il existe bel et bien des seuils dits « idéaux » pour le bien-être à la maison et au travail, seuils qui diffèrent d’une pièce à l’autre. Un topo s’impose. Go !

temperature-ideale-maison

Quelle température pour quelle pièce ?

22° dans la salle de bain

Qui dit salle de bain dit heure de la douche ou du bain. Ce n’est donc pas une surprise d’apprendre qu’il s’agit de la pièce traditionnellement la plus chauffée. La température recommandée : 22 degrés. L’idéal étant de chauffer la pièce à ses heures de pointe (heures de la toilette) : le matin et le soir. Autre astuce classée « économies d’énergie » ? Adopter un sèche-serviette qui tient les serviettes au chaud, évitant aux plus frileux, de surchauffer l’espace.

20° dans la cuisine

C’est l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise des Énergies) qui le dit ! Mais on ne s’inquiète pas trop. La cuisine étant une pièce à vivre où les fourneaux sont souvent en action, il est rare d’avoir besoin de monter la température.

19° dans les pièces à vivre

Ah non. On ne plaisante pas avec la température idéale des pièces à vivre ! Plus qu’une quête de la juste température, le fait de pouvoir obtenir 19° dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, bureau…) fait l’objet d’une obligation légale, inscrite dans le Code de la construction et de l’habitation (articles R. 111-6 et R. 113-29). Du moins, il s’agit d’une prescription réglementaire pour les syndics de copropriété visant à protéger les locataires. De fait, ces derniers doivent être en mesure de profiter d’au moins 19° symboliques depuis leur canapé. Libre à chacun de revoir ce chiffre à la hausse (ou à la baisse), sachant qu’il est très courant d’ajouter un ou deux degrés supplémentaires. Les frileux et défenseurs du bien-être à la maison se reconnaitront… Oui, vous !

17° dans les espaces de passage

Au cours d’une seule et même journée, on a beau multiplier les passages dans l’entrée, le couloir ou encore les WC, ces espaces s’arrêtent malgré tout, à la fonction de « passages » : m2 réduits ; présence rapide et courte. Inutile donc de trop chauffer : 17° suffisent ! Sans compter sur la chaleur provenant des autres pièces qui y circulent et s’y infiltre.  

16° dans la chambre

La nuit, ma couette, mon lit, mon oreiller. Les secrets pour bien dormir sont nombreux ! Mais parmi eux : n’avoir ni trop froid, ni trop chaud. Ce qui revient à chauffer la chambre à 16-17°. Parfait pour le sommeil, moins parfait au réveil… 😉 À moins d’avoir un thermostat permettant de remonter doucement la température au petit matin (on en reparle plus bas).

12° à 14° dans les pièces inoccupées

Pas là plus de 24h ? Une pièce inoccupée pour une longue durée ? Inutile de trop dépenser en énergie : une température minimale dans un but « anti gel », est requise. Traduction : 12 à 14° et basta.

8° à 15° dans la cave

Et à la cave, qu’est-ce que ça donne ? Une fourchette plus ou moins similaire. De 10° à 12° au sens strict dans le meilleur des mondes, de 8° à 14° au sens large. D’ailleurs, la véritable priorité est ailleurs : assurer une température constante. Les grands crus n’aiment pas les variations de température.

Et si la température idéale avait une part variable ?

Ressentis différents au cas par cas  

Les uns ne supportent pas la chaleur, les autres craignent l’hiver. Relire l’intro pour en avoir le cœur net (oui, on radote). Quoi qu’il en soit, le ressenti de la température est propre à chacun, mais aussi propre à chaque intérieur. La qualité de l’isolation, l’activité à domicile, la circulation de l’air ou l’habillement : tant de facteurs qui s’accumulent pour changer la perception de la « bonne température ». Ainsi, s’il est bon de connaître les règles de base, dans le fond… à chacun sa météo de rêve à l’intérieur !

Besoins évolutifs selon l’heure et la journée

Pour aller plus loin, la température optimale est encore plus lunatique puisqu’elle dépend aussi de l’heure. Comme vu plus haut, la chambre ou la salle de bains sont particulièrement sensibles à la chaleur et au froid selon la période de la journée. Tout l’intérêt des thermostats et programmateurs grâce auxquels on configure un planning de chauffe avec des température distinctes par plage horaire. Ça tombe bien, chez Sowee, on propose une offre avec thermostat. On dit ça, on ne dit rien… 

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée