Économies d’énergie & changement d’heure, rien ne va plus !

changement d'heure et économies d'énergie

S'il y a bien un sujet qui fait parler dans les chaumières – et sur les réseaux sociaux ! – , c'est celui du changement d'heure. Mal aimé, on le supportait jusqu'à présent de (presque) bon gré car on nous avait appris qu'il permettait de faire des économies d'énergie. Mais voilà que l'argument ne tiendrait plus la route… L'Europe s'apprête à mettre fin à cette pratique. Voici un petit topo pour s'y retrouver.

Le poids des économies d'énergie mis en doute

À l'écoute des plaintes qui se faisaient plus nombreuses d'année en année, la Commission a lancé une vaste consultation sur la suppression des changements d'heure saisonniers  entre le 4 juillet et le 16 août 2018 auprès des 28 états membres. Elle a recueilli 4,6 millions de réponses soit le taux de participation le plus élevé jamais enregistré pour une consultation publique de la Commission.

La sentence est tombée. Sans appel. C'est un plébiscite pour la suppression des changements d'heure qui l'emporte avec… 84 % des votes.

Lire aussi :

Changement d’heure & économies d’énergie, clap de fin ?

On reproche surtout à cette pratique d'être mauvaise pour la santé et le bien-être (43% des réponses). Elle contribuerait même à augmenter le nombre d'accidents de la route.

Et, juste après, en 2e position, avec 20% des votes, ce sont les économies d'énergie réalisées grâce au changement d'heure qui sont pointées du doigt car elles ne seraient finalement pas si importantes. 

arguments contre le changement climatique
Les arguments pour la suppression du changement d'heure

Et si vous voulez tout savoir, le seul argument de poids en faveur du changement d'heure ce sont les loooongues soirées d'été !

arguments pour le changement d'heure
Les arguments en faveur du maintien du changement d'heure

Pourquoi un tel retournement de situation pour les économies d'énergie ? 

En France, les changements d'heure rythment nos vies depuis… 40 ans. Pendant ces quatre décennies, les habitudes des Français ont évolué et les technologies aussi  (merci les ampoules à LED et autre éclairage connecté par exemple !)

Conséquence directe sur la conso d’énergie : si en 1990, on économisait 1 200 gigawatts-heures en reculant/avançant sa montre d'une heure, en 2009, ce n'était plus que 440 gigawatts-heures selon une étude réalisée par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) en 2010.*

Alors la fin des changements d'heure, c'est pour quand ? 

On sait, vous avez hâte. Mais il reste quelques "détails" à régler.

Si la question du pour ou contre le changement d'heure a bien été tranchée, reste à savoir quelle heure nous appliquerons désormais 😀

Va-t-on conserver les longues soirées d'été ? Ou les petits matins d'hiver baignés d'obscurité ? 

Chaque état membre sera libre de son choix et doit le faire connaître à la Commission européenne d'ici avril 2019.

Pour le commerce et les échanges, il serait préférable que tous accordent leurs violons. Une condition sine qua non selon les compagnies aériennes qui tirent déjà la sonnette d'alarme.

Ça y est ? Vous êtes perdu ? Pas de panique, on récapitule, les deux options possibles.

 Le "dernier" changement d'heure aura donc lieu :

  • en mars 2019 : si la France décide de garder l'heure d'été (on ne repassera donc plus à l'heure d'hiver au mois d'octobre suivant)
  • en octobre 2019 : si on opte pour l'heure d'hiver

En attendant, rassurez-vous, dans la nuit de samedi à dimanche, vous aurez encore droit à 1h de sommeil en plus !

*http://www.ademe.fr/impact-changement-dheure

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée