Lumière sur l’éclairage connecté : 5 raisons de l’adopter

eclairage connecteL’interrupteur ? So 2016 ! La nouvelle tendance est à l’allumage et à l’extinction des lumières depuis son téléphone, une télécommande (ou la Station connectée ;). Un nouveau mode d’éclairage connecté qui, non seulement a tout pour plaire (comme détaillé ci-dessous), mais qui, en plus, est ultra facile à adopter. Au moins autant que de remplacer ses ampoules ! 

5 raisons d’adopter des ampoules connectées

(inspirées de faits réels, avec ou sans Sowee) 

1. Créer la bonne ambiance

L’intérêt number one pour la plupart des ampoules connectées : la variation d’intensité ou de couleur. Un détail de taille, capable de changer le décor à lui seul. Plus précis, et 100% personnalisable, l’éclairage met en lumière nos scènes de vie selon nos envies : une lumière chaleureuse pour accompagner une soirée entre amis, une teinte plus douce pour travailler, un éclairage tamisé pour planter un décor intimiste ou coloré pour dîner en amoureux. Tout est possible !

L’éclairage intérieur se réinvente sur commande au fil des journées, et on ne peut qu’apprécier ces multiples possibilités de températures lumineuses qui nous permettent d’instaurer le climat recherché. 

2. Allumer/éteindre la lumière depuis son appli

Les objets connectés sont créés pour nous simplifier la vie, et l’éclairage connecté en fait partie.

Oui, enfin, appuyer sur un interrupteur ne semble pas bien compliqué, alors, en quoi fait-il la différence ? Et bien, si le geste est similaire (un clic sur on/off sur l’appli dédiée depuis son téléphone au lieu d’un clic sur l’interrupteur), en revanche, on peut, en plus, éteindre/allumer la lumière à distance. C’est-à-dire… pas besoin de bouger du canapé ou du lit une fois que l’on y est bien installé. Pas indispensable, on est d’accord, mais un vrai « plus » côté confort !

D’ailleurs, chez Sowee, l’allumage et extinction des feux à distance est aussi synonyme du mode absence (à activer, en un clic sur l’appli, selon sa convenance). La meilleure façon de s’assurer que toutes les lumières sont éteintes quand on n'est pas à la maison.  

3. Simuler une présence à distance

Ce n’est pas le cas de tous les systèmes d’éclairage connecté, néanmoins, avec Sowee, piloter la lumière depuis son téléphone va de pair avec une autre fonctionnalité : la simulation de présence.

Véritable complément du mode absence, il s’agit ici, d’allumer volontairement ses lumières, sur une tranche horaire donnée, pour dissuader toute intrusion en cas d’absence. Ou quand l’éclairage joue à chasser les cambrioleurs !

4. Etre alerté en cas de problème

Des ampoules qui parlent… ou presque, ça existe ! Et celles qui existent sont forcément des modèles connectés. Parmi elles, on compte celles qui savent clignoter pour lancer l’alerte en cas de CO2 trop élevé par exemple. Une petite révolution dans le monde de l’éclairage (en savoir plus ici). 

5. Connecter davantage sa maison, en toute facilité

Adopter l’éclairage connecté est vraiment facile. Contrairement à d’autres objets connectés requérant une appétence technophile, ici, pas besoin d’être un pro dans l’univers de la smart home pour se laisser porter par l’avènement de cette mode lumineuse. La raison : les kits disponibles sur le marché (dont ceux de Philips Hue ou encore d’Ikea) sont généralement prêts à l’emploi.

On assure les branchements nécessaires pour faire communiquer ampoules et téléphones, et c’est parti !

En tout objectivité (bon, presque ;), on pense que si vos lampes pouvaient parler, elles vous diraient sûrement de les connecter à la Station connectée Sowee avec les ampoules Philips Hue (à découvrir ici : sowee.fr/boutique). Mais ça, ce n’est que notre avis…

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée