Qu’est-ce que la 5G ? Bienvenue dans le « tout connecté » !

Qu'est ce que la 5G ?

Certains vont jusqu'à comparer l'impact de l'arrivée de la 5G avec celle… de l'électricité en son temps. Rien que ça ! Mais alors que fabricants de téléphones et opérateurs sont en pleine ébullition et que le sujet prend une dimension géopolitique (Qui aura la main mise sur ces quantités phénoménales de données échangées ?), vous ne réalisez pas encore très bien ce qu'est la 5G ni en quoi ça va changer votre quotidien ? Allez, on vous présente (simplement, promis !) cette technologie et tous ses super-pouvoirs.

C’est quoi la 5G au juste ?

Pour les (vraiment) débutants, 5G signifie 5eme génération. Mais de quoi ? De standard pour la téléphonie mobile.

En très résumé : les données circulent via des ondes plus ou moins longues selon leur fréquence. Chaque standard est donc défini en fonction de ces critères. Et, selon le standard utilisé, certaines données peuvent donc être acheminées ou pas.

Avec des exemples, ce sera plus parlant :

  • la première génération nous permettait (seulement) de passer des appels, donc de transmettre uniquement la voix (mais à l'époque on trouvait ça trop fort 🤣) 
  • avec la 2G, nous avons découvert les SMS et donc la transmission de texte (vous vous souvenez de l'embouteillage de messages la première fois qu'on a pu souhaiter la bonne année par texto ?)
  • la 3G a donné le coup d'envoi à la possibilité d'utiliser son mobile pour aller sur internet (mails, vidéos, etc) 
  • puis la 4G améliore la navigation avec un débit encore supérieur.

Nous allons voir que la 5G ne devrait toutefois être qu’une lointaine cousine de ces précédentes générations. On nous promet un pas de géant vers le tout connecté

Tout ce que la 5G va changer pour vous, votre entreprise, votre ville

De part ses supers pouvoirs, la 5G – contrairement aux standards qui l’ont précédée –  ne sera pas cantonnée à l’univers de la téléphonie. Elle pourrait révolutionner totalement l’industrie, les transports, l’énergie, la médecine et vos loisirs aussi 🙂

La 5G doit permettre de connecter tous les objets qui nous entourent. Les colis que l'on reçoit (plus de livraison égarée), les lampadaires de la rue (bye bye le gaspi d'énergie) ou encore les voitures (enfin l'autonomie ?) pour ne citer que quelques exemples de base ! 

Dans son rapport sur les enjeux de la 5G, l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a repris une illustration de la 5G PPP Association (partenariat public privé pour mutualiser les efforts autour du lancement de la 5G) qui rassemble tous les usages envisagés.*

Qu'est-ce que la 5G ?

Pour vous ça reste de la science-fiction ? Voici comment cela pourra être possible avec la 5G.

La 5G et son débit survitaminé

Cette nouvelle technologie devrait offrir en moyenne, un débit 10 fois supérieur à ce qui est possible actuellement (voire même 20 fois supérieur dans des conditions optimales) , selon l’Arcep.

Aujourd’hui, quand vous téléchargez un film vous avez le temps d’aller vous chercher un coca au frigo, d’envoyer un sms et d’arroser votre géranium. Demain, ça ne prendra plus que quelques secondes, et en HD en plus !

Moins de latence, plus d’interactivité avec la 5G

La latence (ou le temps de réponse) pourrait être divisée au moins par 10, en comparaison avec la situation actuelle. Soit 1 milliseconde.

Traduction ? Cela revient à obtenir les données quasiment en temps réel.

Les joueurs en ligne comprendront tout de suite le gros avantage de cette latence réduite à peau de chagrin 😉

Et cela ouvre des perspectives énormes en matière d'interactivité et de 3D au sein de la réalité virtuelle : visites d’appartements, projections de futurs sites industriels pour optimiser leur aménagement, …

Pour la médecine, vous imaginez ? Des robots pourraient réaliser des opérations à distance !

Moins de latence, c’est aussi la condition sine qua none pour donner un vrai coup d’accélérateur au pilotage des voitures autonomes. Elles devront être capables de détecter la voiture qui grille la priorité à droite et de prendre sur le champ l'action qui s'impose.

Lire aussi :

La voiture connectée sera-t-elle la voiture zéro souci ?

Traverser la place de l'Étoile à Paris en heure de pointe, sans risquer l'accrochage ni la crise de nerfs, avouez que ce serait appréciable, non ? 

Toujours plus d’objets connectés en même temps

La densité maximale, c’est-à-dire le nombre de connexions simultanées possibles, pourra être multipliée par 10 par rapport à ce qu’il est possible de faire aujourd’hui, selon l’Arcep. Une aubaine pour la maison connectée !

Lire aussi :

Domotique : définition et premiers pas vers la maison connectée

Avant même l'arrivée de la 5G, l'institut GFK tablait sur 30 objets connectés par foyer d'ici 2020***. Et au niveau mondial, le marché de l’internet des objets (Internet of things ou IoT) est estimé à 20,4 milliards d'objets pour 2020, selon Gartner.****

Lire aussi :

Connecté, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie

Et cela va bien au-delà de votre maison. Au niveau des entreprises et des villes aussi, on peut désormais imaginer de connecter presque tous les objets sur lequels on aura placé des capteurs qui permettront de remonter les données nécessaires. 

Dans la ville du futur, on pourra ainsi optimiser l'arrosage des espaces verts, le ramassage des ordures, la circulation et surtout la dépense d'énergie. 

Lire aussi :

Ville connectée, avez-vous tout capté ?

À l'heure où la production d'énergie emprunte des formes de plus en plus variées (de la centrale nucléaire aux panneaux photovoltaïques placés sur votre toit), la 5G facilitera l'échange d'informations en temps réel pour répartir au mieux ces capacités. 

Sans compter que ce standard sera également moins énergivore pour les batteries qui alimenteront tous les objets connectés. Pourquoi ? Parce qu'au lieu d'émettre une onde via une antenne dans toutes les directions, il sera possible de n'émettre que vers le récepteur. En focalisant ainsi l'onde entre l'antenne et l'objet mobile visé, on épargne les autres. 

Qui dit 5G, dit bye bye la box internet ?

Mais alors si la 5G permet de télécharger des tonnes de données en un clin d’oeil, aura-t-on toujours besoin d’avoir recours au Wi-Fi ?

On a du mal à se projeter tant, aujourd’hui, à la moindre défaillance du Wi-Fi, c’est le drame, la crise de manque instantanée 😉

Et la box internet qui prenait la poussière dans le salon devient tout à coup l’objet de toutes les attentions.

Sans compter que le Wi-Fi arrive tout juste dans les TGV et les avions !

Au moment où l’on écrit ces lignes, le coût et la simplicité de mise en oeuvre du Wi-Fi en comparaison à la 5G laisse plutôt penser que ces deux technologies continueront d’exister ensemble, de manière complémentaire.

Dans l’automobile par exemple, on peut imaginer de partager ainsi le “gâteau” : à la 5G, l’interactivité en mobilité et au Wi-Fi les actions au parking, à la maison, au péage…

La 5G en France, c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?

Euh… Plutôt pour…Après après après demain 🙂

En France, l’heure est pour l’instant aux tests grandeur nature ! Pas moins de 9 grandes villes ont reçu le feu vert de l’Arcep pour expérimenter la 5G : Bordeaux, Douai, Grenoble, Nantes, Montpellier, Le Havre, Lille, Lyon, Saint-Etienne.

Globalement, au niveau européen, l’objectif est fixé à 2025 pour une couverture 5G des principales zones urbaines et des axes de transport.

Du côté des constructeurs de mobiles aussi, on s’active. Car la nouvelle génération de téléphones compatibles avec la 5G devrait permettre de redynamiser les ventes alors que (les) utilisateurs sont déjà bien équipés…

Entre la bagarre pour l’obtention de licences du côté des opérateurs et la bataille pour s’imposer sur le marché des smartphones, vous allez voir que la venue de la 5G sera aussi captivante que GOT. Si, si !

*source : Les enjeux de la 5G, Arcep, 2017

**source : 5G Empowering vertical industries. White Paper, 2016

***source : GFK

****source : Gartner

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée