Comment mesurer la qualité de l’air à la maison ?

comment mesurer la qualité de l'air à la maison

Home sweet home ? Pas toujours… Surtout en terme de qualité de l’air. Alors, plutôt que de faire l’autruche, voici comment mesurer la qualité de l’air à la maison.

A l'instar d'Airparif qui surveille la qualité de l'air en Ile-de-France et nous alerte en cas de pic de pollution de l’air extérieur, qu'en est-il pour nos logements ? Nous passons 80 à 90 % de notre temps à l’intérieur. or, contrairement aux idées reçues, l’air y est généralement beaucoup plus pollué qu’à l’extérieur. En cause : les matériaux de construction et de décoration mais aussi nos habitudes de vie.

Pour éliminer ces sources de pollution, la première étape est… de les identifier ! Voici 5 solutions pour dresser leurs "portraits robots" et mesurer la qualité de l'air de votre habitation.

1. Prendre rendez-vous avec un conseiller médical spécialiste de l’air intérieur

Les yeux qui piquent voire qui pleurent… La gorge qui gratte et vous brûle… La peau qui vous démange… Voici des symptômes qui doivent vous alerter sur la qualité de l’air de votre intérieur et vous amener à faire appel à un professionnel. Surtout si ces symptômes s'accentuent après chaque nuit.

Saviez-vous que votre médecin généraliste peur vous aider ? Parlez-en avec lui. Il peut faire intervenir chez vous un Conseiller Médical en Environnement Intérieur (CMEI) qui établira un diagnostic de votre logement. Un service gratuit à partir du moment où il vous a été prescrit par votre médecin.

Les missions du CMEI ?

  • Il effectue une visite de toutes vos pièces pour inspecter : ventilation, mobilier, chauffage, revêtement (sols, murs, plafonds)
  • Il s'informe de vos habitudes de vie, des travaux effectués ou en cours…etc
  • Il mesure les polluants biologiques (acariens, moisissures, allergènes d'animaux, blattes, plantes…) et les polluants chimiques (composés organiques volatils (COV), formaldéhyde, NO2…) présents chez vous

Après son passage, vous serez fixé de manière fiable !

2. Appeler un expert de la qualité de l’air intérieur à la rescousse

Autre solution : se tourner vers une société d'expertise de la qualité de l'air. Ce type de société est plutôt destinée aux établissements professionnels ou aux lieux recevant du public (les écoles et crèches par exemple) mais rien ne vous empêche de les solliciter pour mesurer la qualité de l'air de votre habitation.

Elles possèdent le matériel nécessaire pour réaliser des prélèvements et vous fournir des mesures fiables. Ces experts placent des capteurs pendant une semaine entière pour mesurer l’air ambiant chez vous. Comptez quand même entre 400 et 600 € l'intervention mais leur prestation inclut des conseils sur les meilleures solutions pour dépolluer votre lieu de vie 🙂

3. Tester soi-même la qualité de l'air de son logement !

Vous pouvez aussi opter pour le “Do It Yourself” et commander un kit "home testing".

Trop de "franglais" pour vous ? Pas de panique, on traduit !

Avec ce kit d’analyse de l’air intérieur pour les particuliers, vous pouvez faire vous-mêmes les prélèvements qui serviront à mesurer la qualité de l'air intérieur.

Peut-on vraiment s’improviser expert ?

Rassurez-vous ! Les kits se composent d'un mode d'emploi (ouf !) et de badges de prélèvements mais aussi… d'une enveloppe prépayée pour envoyer vos prélèvements au laboratoire partenaire. Ce n’est bien sûr pas vous qui analysez les résultats 🙂 Vous ne faites que récolter les pièces à conviction. Rassuré ?

Le Labo vous renvoie ensuite son verdict accompagné de conseils personnalisés pour améliorer la qualité de l'air intérieur.

Seul hic : il s'agit souvent de tests spécifiques à un seul type de polluant ou une seule catégorie de polluants (COV, pesticides, acariens, moisissures, formaldéhydes…etc.). Leur prix varie entre 50 et 150 euros. Ce qui peut vite faire monter la note si vous souhaitez effectuer plusieurs tests !

4. Équiper votre home sweet home d'un objet connecté

Les objets connectés peuplent peu à peu nos maisons pour prendre en charge les tâches et besoins du quotidien (pilotage de l’éclairage, du chauffage, des volets…). Certains d’entre eux peuvent s’avérer très efficaces pour détecter les polluants.

Placés à des endroits stratégiques, ils mesurent en continu – grâce à leur(s) capteur(s), la quantité de polluants présents chez vous. Les données sont ensuite compilées et accessibles via votre smartphone à tout moment, y compris à distance 🙂

Avec la Station connectée Sowee par ex, connaître la qualité de l’air dans les différentes pièces de la maison n’aura jamais été aussi simple !

Equipée d’un capteur et d’un widget "qualité de l'air" la Station vous renseigne en temps réel sur le taux de CO2 et le taux d'humidité de votre maison. Quand le taux de CO2 et / ou le taux d’humidité est élevé, elle vous alerte.

comment mesurer la qualité de l'air à la maison avec la station connectée

Mieux ! Elle vous propose conseille pour retrouver un air sain : “Niveau de Co2 élevé / Vous devriez aérer”. Grâce aux données recueillies, vous obtenez un diagnostic sous forme d'infos, de conseils et… de smileys. Le smiley sourit ? Tout va bien ! En revanche s'il grimace, il est temps d’aérer.

5. Evaluer la qualité de l’air grâce à un simulateur

Leroy Merlin en partenariat avec Mes courses pour la planète, a développé un simulateur pour évaluer la qualité de l’air de chaque pièce de votre maison. Sous forme de quizz, votre habitation et vos habitudes de vie, pièce par pièce, sont passées en revue. Avez-vous des plantes d'intérieur ? Utilisez-vous un humidificateur ? Votre chambre est-elle humide ?

Une fois la “visite” effectuée, un diagnostic vous est délivré avec des conseils pour améliorer l’air de votre foyer.

Petit bémol : Ce calculateur est utile pour un premier aperçu de la qualité de l’air chez vous mais il ne peut pas vous fournir de mesures réelles sur la présence de polluants dans votre logement.

Vous êtes maintenant prêts pour l’étape suivante : Adoptez les bons gestes et les bons réflexes pour bannir les polluants de votre vie !

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée