Quel chauffage choisir ? À chacun sa solution !

quel chauffage choisir

Pour certains, chauffage rime avec confort et bien-être. Pour d'autres, il est synonyme de grosses factures 🙁 Une "mauvaise" réputation qui n'est pas usurpée. Le trio logement-chauffage-éclairage arrive en tête des dépenses des Français (25,2% du budget total en 2016), loin devant le transport (14,7%) et l'alimentation (13,7%) selon l'Insee. D'où l'importance du choix de votre mode de chauffage. Si vous vous triturez les méninges pour savoir quel chauffage choisir, pas de panique ! Voici de quoi aiguiller votre décision en 10 questions-réponses. 

1. Votre logement est-il bien isolé ?

Drôle de question ! Vous pensiez tout de suite "attaquer" par le duel gaz ou élec' ? Et bien sachez que si votre maison n'est pas bien isolée, quel que soit le mode de chauffage choisi, vous allez jeter de l'argent par les fenêtres…et surtout par le toit en fait 🙂 

Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), près de 30% de pertes thermiques se font par le toit, 25% via les murs et "seulement" 10 à 15% par les fenêtres. Donc de bons joints sur la porte-fenêtre, c'est bien mais une toiture en bon état, c'est mieux ! 

Avantage (imbattable) pour le neuf

Évidemment, si vous occupez un logement neuf, vous ne risquez pas d'être ruiné par les courants d'air puisque la réglementation thermique 2012 (RT 2012) imposait déjà des normes strictes sur la consommation d'énergie des bâtiments neufs. Et elle sera bientôt remplacée par la RT 2020 qui renforce encore ces exigences de performance énergétique.

Pour tous les autres, avant de choisir un nouveau mode de chauffage, commencez par passer l'inspection :

  • Faut-il revoir la toiture ?
  • Aménager les combles ?
  • Poser des double-vitrages ?
  • Installer des volets bien obstruants ? 
  • Etc…

Et pour ceux qui envisagent un achat, prenez aussi en compte la situation du logement pour choisir votre chauffage. Si c'est un appartement, est-il situé en étage intermédiaire ou au-dessus du hall d'entrée ? Quelle est son orientation par rapport au soleil ? 

Toutes ces sources d'économies d'énergie sont au moins aussi importantes que le choix de votre chauffage 🙂

2. Combien ça coûte de changer de chauffage ?

Pour choisir votre chauffage, vous comparez les factures d'énergie pour aller au plus économique ? On vous comprend 🙂

Mais il ne faut pas perdre de vue le fait que les factures arrivent après l'installation et que celle-ci aussi a un coût

Amortir les coûts d'installation 

Peut-être songez-vous à dire bye bye à l'élec' car vous avez lu à longueur d'articles que c'est l'énergie la plus coûteuse ? 

Sachez que rééquiper totalement un logement chauffé à l'électrique entraînera des dépenses lourdes et pas mal de déco à refaire… Alors calculez-bien ! Il peut être plus intéressant d'investir dans des radiateurs électriques innovants et plus performants plutôt que de changer de mode de chauffage. 

Pour chaque type de chauffage (bois, fioul, gaz, pompe à chaleur, etc), renseignez-vous sur les coûts d'installation – et d'entretien ! – pour avoir toutes les cartes en main.

3. Quels sont vos objectifs en terme d’économies ?

Comme on l'a vu précédemment, avant de choisir son chauffage, il faut intégrer le coût de l'énergie, le coût de l'installation et celui de l'entretien. Mais ce n'est pas tout ! L'horizon de référence aura aussi un impact.

Si vous vous projetez sur le long terme, le coût de l'énergie prime car vous serez gagnant dans la durée. En revanche, si vous savez que vous ne conserverez pas ce logement dans le temps, il peut être plus judicieux d'adapter votre chauffage actuel pour le rendre plus économe. 

Piloter pour économiser

Équiper votre chaudière d'un thermostat ou vos radiateurs élec' d'un système de pilotage vous permet déjà de réaliser jusqu'à 15% d'économies d'énergie. Et l'installation ne prendra que quelques minutes ! 

Certains systèmes, comme Sowee, peuvent même détecter les fenêtres ouvertes et couper votre chauffage élec' le temps d'aérer pour ne pas gaspiller d'énergie. 

Cela peut déjà vous aider à réduire vos factures sans avoir à choisir un nouveau mode de chauffage.

4. Quelles sont vos habitudes de vie ?

Jusqu'ici on a beaucoup parlé budget mais le confort, ça compte aussi ! Observez-bien les habitudes de votre famille. 

Tout le monde vit à la même température sans conflit ? Dans ce cas, pas de souci pour opter pour un système de chauffage central pour toute la maison. 

Si au contraire, votre aîné ne ferme pas l'oeil de la nuit dès qu'il fait plus de 17 degrés dans sa chambre alors que, pour vous, en-dessous de 20° c'est le pôle Nord, il faudra absolument trouver une solution de chauffage pièce par pièce. Ainsi chacun aura sa température idéale 🙂 

Préserver la paix des ménages

Autre exemple, vous rêvez d'un retour à la nature avec un chauffage au bois ? Bonne idée mais ayez bien en tête que le bois – tout comme le fioul – n'arrivera pas tout seul chez vous contrairement au gaz ou à l'élec'. Il faudra penser chaque mois à faire des réserves. 

Alors faîtes le décompte des frileux et des préposés aux commandes avant de vous lancer !

5. Quel est votre niveau d'exigence en terme de confort ?

Là encore, la sensibilité au froid de chacun s'exprime. Vous vous souvenez, la dernière fois que vous êtes rentré du ski en février et qu'il faisait 12 degrés dans l'appart' ? Après 5 heures de route – enfin surtout d'embouteillages -, vous auriez bien aimé retrouver un logement douillet et bien chauffé plutôt qu'un igloo ? 

Sans pour autant chauffer à perte pendant votre absence…

Ne pas négliger le confort

Dans ce cas, optez pour un mode de chauffage que vous pilotez à distance. C'est la solution que propose Sowee pour les chaudières à gaz et les radiateurs électriques équipés de fil pilote.

Vous pouvez programmer votre retour ou réactiver votre chauffage à distance via l'appli. Plus jamais froid ! 

6. Quelle est votre appétence pour la technologie ? 

Si vous êtes un adepte des objets high-tech vous avez probablement remarqué que la maison connectée n'est plus de la science-fiction 🙂 

Vous allez pouvoir joindre l'utile à l'agréable. Il existe des solutions de chauffage connecté pour piloter son confort et limiter la conso. Objectif : dépenser moins, dépenser mieux !

Garder l'oeil sur vos consos énergie

Grâce aux capteurs placés sur vos compteurs gaz et elec' vous suivez vos consos énergie au jour le jour. Et, au fur et à mesure, un système "intelligent" comme Sowee apprend à connaître votre logement et ajuste les programmes de chauffe au plus près de vos besoins !

7. Quelle est votre sensibilité à l’écologie ?

Si vous êtes engagé en faveur de la protection des ressources naturelles de la planète et que vous souhaitez que cela se traduise dans le choix de votre chauffage, il existe plusieurs options.

Une pompe à chaleur en remplacement d'une chaudière à gaz classique permettra de limiter les rejets de CO2 par exemple.

Deux bémols toutefois : la pompe à chaleur n'est pas à la portée de tout le monde, ni en terme de budget ni en terme d'encombrement (cela nécessite de disposer d'un espace extérieur suffisant). 

Autre choix de chauffage lorsque l'on a la fibre écolo :  le solaire bien sûr !

Et comme il s'agit d'une solution plébiscité par l'Etat qui encourage les initiatives liées aux énergies renouvelables, vous bénéficierez d'aides financières. Primes ou crédits d'impôt, soyez en veille car la législation évolue.

8. Quelle superficie souhaitez-vous chauffer ?

Plus la surface est petite et moins vous devez vous creuser la tête. Les différences entre les diverses solutions de chauffage seront assez minimes ; tant pour l'aspect économies d'énergie qu'au niveau du confort.

À l'inverse, plus la surperficie de votre logement grimpe et plus il faudrait privilégier un mode de chauffage avec un coût d'énergie bas ; quitte à investir une somme importante à l'installation.

9. Votre choix de mode de chauffage est-il réaliste ? 

Avec les précédentes questions vous avez pu affiner votre choix d'un mode de chauffage mais de la théorie à la réalité il y a parfois un grand pas. 

On réfléchira à deux fois avant  :

  • de passer à l'énergie solaire si on habite dans une région peu ensoleillée avec des hivers très rigoureux (on ne donnera pas de nom 😉 ) ou si on a une maison dont le toit n'a pas d'accès dégagé au soleil
  • de craquer pour une pompe à chaleur dernier cri si l'on ne dispose pas d'un espace extérieur suffisant
  • d'opter pour le scénario "Tous chauffés au bois comme dans la Petite maison dans la prairie" si justement on n'habite pas dans une prairie près d'un bois et que l'on n'a pas d'un espace bien au sec pour stocker le bois 

Du bon sens, quoi !

10. Quelle est l'énergie la plus utilisée pour se chauffer ?

Si tous ces éléments de réflexion ne vous ont pas permis de vous faire un avis tranché, vous pouvez vous en remettre à la loi du plus grand nombre 🙂

En France, l'énergie la plus utilisée pour se chauffer reste le gaz*. Si vous voulez découvrir nos offres gaz, c'est par ici !

 

*Source : ADEME 

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée